Les prochaines améliorations en terme de connectivité

La connectivité est une chose cruciale pour une entreprise. Dans ce contexte de mondialisation, il ne faut pas passer à côté de la moindre occasion et cela passe par un matériel de pointe qui soit parfaitement paramétré. En l’espace de quelques années, les ménages se sont équipés et ont pu bénéficier de connexions internet en haut débit. Un peu plus tard, avec l’arrivée des smartphones, tout le monde a eu la possibilité de goûter aux joies des nouvelles formes de connectivité comme le Bluetooth ou le très pratique Wi-Fi. Même si le grand public a l’impression qu’aucune nouveauté majeure n’est apparue depuis un bon moment en matière de connectivité, c’est que des expérimentations sont en cours.

Aujourd’hui le Wi-Fi, demain le Li-Fi

Le Wi-Fi est quelque chose qui a totalement révolutionné nos vies. Qui aurait pu croire que l’on pourrait un jour pouvoir profiter d’Internet sans le moindre fil ? Cette technologie qui utilise les ondes radios est de plus en plus utilisée mais le problème, c’est que les ondes radios soulèvent quelques problèmes. Premièrement, le Wi-Fi utilise certaines fréquences d’ondes radio. Or, ce sont ces mêmes types d’ondes (mais sous d’autres fréquences) qui sont utilisées pour la téléphonie, la radio, la télévision, les communications radio civiles et militaires … Etant donné qu’on ne peut pas élargir indéfiniment la gamme des fréquences un engorgement est à craindre. Deuxièmement, des failles de sécurité ont récemment été pointées du doigt dans les protocoles Wi-Fi, permettant ainsi à des personnes mal intentionnées de s’introduire dans un réseau et finalement dans les appareils qui y sont connectés. Troisièmement, certaines personnes sont intolérantes aux ondes électromagnétiques. Cela signifie que ces personnes ne peuvent rester en présence d’ondes radio sous peine de nausées voire de réactions cutanées. Elle doivent donc vivre dans des zones où il y a peu ou pas réseau et leur accès à la technologie est alors compromis.

Pour tous ces problèmes, le Li-Fi est la solution. Au lieu d’utiliser les ondes radio, cette technologie utilise la lumière pour transmettre des informations binaires. Pour cela, la lampe clignote des milliers de fois par secondes, sans que ce soit perceptible par l’œil humain. Un signal de lumière correspond à un 1 et une lumière éteinte à un 0. Des récepteurs traitent alors l’information et la transforment en données.

Logo Lifi

Bénéficier d’internet via l’éclairage, la connectivité de demain

L’avantage, c’est que le Li-Fi est 100 plus rapide qu’une connexion Wi-Fi standard et de plus la  connexion est sécurisée. En effet, les informations ne peuvent être traitées que si l’on se trouve sous la source de lumière, contrairement au Wi-Fi qui se disperse. Plus de risque donc qu’un hacker pirate votre réseau sans fil depuis l’extérieur de votre maison.

Schéma de fonctionnement du Lifi

La connexion est entièrement concentrée sous le faisceau lumineux délivré par l’ampoule. C’est un gage de précision et de sécurité.

Cette technologie ne diffuse pas d’ondes radio, qui sont potentiellement cancérigènes, et est donc adaptée à des lieux accueillant un public fragile comme les établissements médicaux ou les crèches. Certains hôpitaux utilisent d’ores et déjà le Li-Fi dans leurs services. Malgré le fait que son développement soit toujours en cours et que son acquisition n’est faite que par des entités, le Li-Fi arrive petit à petit pour le grand public. Pour en bénéficier, il faut des appareils compatibles ou des adaptateurs. Le prix de l’équipement est assez élevé mais dans les années qui viennent, la donne pourrait changer.

Vitesse 5G

Quelle révolution a été l’arrivée de la 4G ! La connexion Internet était si fluide qu’elle était parfois plus rapide que le Wifi. Il était alors difficile d’imaginer faire mieux en terme de rapidité. Et pourtant, la 5G débarque, incessamment sous peu. Pour l’instant, elle est expérimentée dans quelques grandes villes sur le territoire. Certains trouvent que ce déploiement ne sert à rien puisque la 4G n’est pas encore disponible sur toute la carte de France. Néanmoins, il s’agit vraiment d’un progrès car, en théorie, la vitesse de connexion de la 5G pourrait permettre de, par exemple, télécharger un film en 1 seconde.

Connectivité grande vitesse

La 5G nous plongera dans la quasi-instantanéité.

Ce bouleversement amènera de nouveaux usages comme la connectivité en temps réel entre des voitures autonomes. En communiquant entre eux, les véhicules pourront adapter automatiquement leur vitesse si une voiture a signalé qu’elle était à l’arrêt à cause de bouchons, d’un accident ou de conditions climatiques défavorables. Cela pourrait également amener une gestion plus intelligente des carrefours à feux tricolores. Ainsi, un feu passerait au vert uniquement si un véhicule est en approche.

Schéma circulation urbaine connectée

Une gestion optimale de la circulation est possible grâce à la 5G.

La connectivité NFC

Bien que le NFC ait été commercialisé il y a un petit moment, nous n’en exploitons pas tout le potentiel. Les  puces NFC aujourd’hui massivement utilisées pour les cartes de transports et les cartes bancaires sans contact. Le potentiel est quand même énorme pour cette technologie qui est à peu près comme le Bluetooth sauf qu’elle ne nécessite pas d’appairer  manuellement deux appareils. Si vous avez un casque sans fil que vous connectez en Bluetooth, vous devez activer la réception Bluetooth du casque et du téléphone tandis qu’avec le NFC, vous n’avez qu’à passer votre téléphone près du casque (comme avec les cartes sans contact) et les 2 sont appairés. La portée du NFC est très courte (10 cm contre 10 m pour le Bluetooth) mais cela garantit une certaine sécurité. On peut aussi utiliser le NFC pour consulter le temps de passage de son bus, ce qui est plutôt pratique lorsqu’on ne dispose pas de l’application dédiée.

Tag NFC RATP

La RATP propose ce service depuis 2015 des puces NFC intégrées dans les abribus pour consulter les horaires de passage

Le NFC est promis à un grand avenir, si seulement il réussit à survivre et à se démarquer parmi les technologies qui existent déjà et les nombreuses qui suivront ensuite.

USB-C, la solution à tout ?

La connectivité, ce n’est pas que le sans-fil, c’est aussi le hardware. Tout le monde a déjà connu cette situation où l’on demande un câble pour recharger son téléphone mais les personnes auxquelles on demande ne possèdent pas le bon. Il y a déjà eu une avancée formidable avec l’adoption quasi-générale des ports de rechargement de type USB micro-B dans toutes sortes de téléphones, smartphones, tablettes, montres connectées etc … Le prochain pas pourrait être le USB-C qui offre quelques avantages. Premièrement, il n’y a pas de sens, c’est-à-dire que si vous voulez brancher un câble, il entrera peu importe qu’il soit la tête en haut ou la tête en bas, ce qui évitera ce genre de situation qu’on a tous connu.

Réversibilité USB type C

Une des grandes nouveautés : la réversibilité

Problème fréquent de branchement de cable

On pense que c’est dans ce sens là et ça ne rentre pas, donc on réessaye dans l’autre sens sauf que ça ne rentre pas non plus et là on se rend compte qu’en fait la première fois était la bonne.

La petite nouveauté, c’est que la dernière norme USB en date peut transmettre du son et de la vidéo, en plus d’avoir une vitesse d’écriture de données atteignant 10 Gbits/seconde (en théorie). Cela est comparable au passage du VGA au HDMI qui intègre désormais le son et la vidéo, en plus d’une meilleure qualité d’image. La norme USB-C étant déjà disponible sur certains smartphones et sur certains ordinateurs, les perspectives sont très bonnes.

Mais, il demeure que les appareils de la marque Apple proposent leur propre type de port de rechargement. Cela reste un dernier obstacle à l’uniformisation des normes de chargement et de transfert de données.

 

Si vous souhaitez obtenir des conseils en matière d’équipement de votre entreprise, nous sommes là pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *